Poker Sans Limite
Bienvenue sur Poker Sans Limite.

Poker Sans Limite

Communauté de joueurs de poker.Toute l'actualité du poker,les infos freerolls,tournois,bonus...
 
AccueilBlogPortailCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La reprise de Full Tilt remise en question par l’avocat du Groupe Bernard Tapie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nikod230
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Messages : 14707
Date d'inscription : 17/02/2010
Age : 42
Localisation : Var

MessageSujet: La reprise de Full Tilt remise en question par l’avocat du Groupe Bernard Tapie   Ven 3 Fév - 14:10

La reprise de Full Tilt remise en question par l’avocat du Groupe Bernard Tapie

Behn Dayanim, l’avocat du Groupe Bernard Tapie, a déclaré jeudi soir que la reprise de Full Tilt Poker par le groupe français était en danger de ne pas se faire car la situation financière de FTP et de ses filiales était encore plus précaire que prévue.

Du fait de cette situation financière, M. Dayanim a ajouté que les dettes des joueurs liés au groupe, d’un montant total d’entre 10 et 20M$, prenaient encore plus d’importance en vu de la conclusion de l’accord. Il a indiqué que Phil Ivey, Layne Flack, David Benyamine, Erick Lindgren étaient les joueurs qui avaient emprunté et devaient le plus d’argent à Full Tilt.

Les déclarations de l’avocat sont pour le moins surprenantes car elles contredisent pleinement celles de son client Laurent Tapie, qui a cette semaine renforcé le message de reprise de FTP par le Groupe Bernard Tapie en déclarant sur iGamingFrance que « sauf surprise de dernière minute, nous espérons exécuter le deal avant la fin du mois de février ».

Dans une interview accordée à PokerStrategy, Behn Dayanim a précisé : « GBT ne veut pas acquérir d’actifs qui auront besoin d’être liquidés par la suite. Au total, la somme dûe à la compagnie est comprise entre 10 et 20 millions de dollars. Plusieurs des joueurs qui doivent de l’argent n’ont pas encore démontré qu’ils avaient l’intention de payer leur dette, on a parmi ces joueurs Phil Ivey, Layne Flack, David Benyamine, et Erick Lindgren. Barry Greenstein, Mike Matusow et d’autres doivent des sommes plus réduites. Si l’argent n’est pas remboursé, cela crée un obstacle à la conclusion du deal. Ce n’est pas le seul problème dans cette reprise et le deal ne s’effondrera pas rien que pour ça, mais cela reste un sujet non négligeable. »

Le Groupe Bernard Tapie n’avait pas répondu à la demande de commentaires d’iGamingFrance au moment de la parution de cet article.


Revenir en haut Aller en bas
http://pokersanslimite.fr
nikko62200
Débutant
Débutant
avatar

Masculin Messages : 135
Date d'inscription : 22/12/2010
Age : 37
Localisation : dunkerque

MessageSujet: Re: La reprise de Full Tilt remise en question par l’avocat du Groupe Bernard Tapie   Ven 3 Fév - 14:46

c la confusion total cette affaire!!!!
j espere juste que full tilt va reouvrir car cela reste pour moi une des meilleurs rooms de poker qui existent!!!!!
allez tapie montre leur que nous on a pas peur d challenges!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
 
La reprise de Full Tilt remise en question par l’avocat du Groupe Bernard Tapie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FULL TILT 2011
» FULL TILT 2010
» Le soin en stuff PVP : remise en question de Be.Imba ?
» [MAIRIE] Remise en question de la gestion de la ville Dole ?
» remise en question

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poker Sans Limite  :: L'ACTUALITÉ DU POKER :: L'ACTUALITÉ DU LIVE POKER ET DES SALLES DE POKER EN LIGNE-
Sauter vers: